« Enfants du silence, Enfants de prêtres », Association Nationale / Tribune des Enfants de prêtres

 Paris Match, un périodique lu par un grand nombre de français, vient de faire paraître 4 pages sur les Enfants du silence. Malgré le titre que nous regrettons (Enfants du diable) car c’est celui de nos détracteurs imbéciles, il présente les interviews de plusieurs adhérents dont celui de notre Présidente Anne Marie Jarzac.
A lire >>>en cliquant ICI

Le 8 JUIN à 22H 20 sur FR2, a été diffusée l’émission « DANS LES YEUX D’OLIVIER/ Nés dans le mensonge ! » avec un temps de reportage sur les enfants de prêtres. 5 témoignages, 3 plus longs dont celui d’Anne Marie, la Présidente de l’Association « Enfants du silence, enfants de prêtres ».

On a pu revoir l’émission en Replay, pendant 8 jours en principe.
http://www.tv-replay.fr/08-06-16/dans-les-yeux-d-olivier-france2-pluzz-11661940.html

————————-
Notre rencontre Nationale Annuelle s’est bien tenue à LYON, Rue Sala, le 30 Avril 2016.
Vous en trouverez un CR Ici prochainement.

——————————————————
Evènements graves :
Bonjour à tous,

En ces temps troublés cette chanson est un appel à la tolérance. Amitiés.

 Merci à vous d’écouter et de diffuser cette remarquable chanson….hélas pleinement de circonstance….    https://www.youtube.com/embed/qsAqjxx2oDE?feature=player_detailpage%22
ccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccc

Cher(e)s ami(e)s,  adhérents et sympathisants ou premiers arrivants sur ce Site,
Vous êtes bien sur le Site « Enfants du silence »,  tribune des Filles et Fils de prêtres.

Le projet de notre Association est d’offrir une tribune aux enfants de prêtres ou de religieux ainsi qu’à leurs familles et sympathisants. Elle doit leur permettre de raconter leurs expériences et d’exprimer leurs sentiments. Certes tous les enfants de prêtres n’ont pas souffert de leur condition, surtout lorsque le père a préféré assumer ses responsabilités; mais combien ont porté le fardeau du silence imposé à leurs parents. Combien de ces familles ont du faire preuve de discrétion pour éviter les réflexions désobligeantes, l’ostracisme provoqués par des préjugés d’un autre âge. A Eds, nous serons à l’écoute de toute personne, enfant de prêtre ou proches souffrants d’une situation d’abandon ou de non-reconnaissance, et ferons tout notre possible pour la conseiller et lui venir en aide.

Certains prêtres auraient souhaité conserver un Ministère, une fonction auprès des communautés catholiques et mener conjointement une vie de famille épanouissante grâce à la chaleur d’un foyer et l’amour d’une femme. La hiérarchie de l’Eglise catholique s’y est jusqu’à présent opposée sauf dans certains cas, par exemple celui de pasteurs protestants devenus prêtres ou de transferts de prêtres anglicans ; ce qui montre bien que la chose n’est pas impossible !
Cela n’empêche pas de le demander !
Qu’ils aient le choix, et que l’enfant né de leur amour puisse vivre en toute sérénité sa condition d’enfant de prêtre sans silence imposé ou sans discrétion de convenance. Nous voulons, avec d’autres, contribuer à faire avancer cette cause.

Notre but aussi est de venir en aide à ces mères, notamment celles dont le compagnon n’assume pas sa fonction de père, de les soutenir moralement, de les conseiller.
Par les rencontres que nous organisons, par les témoignages que nous diffusons, nous voulons qu’elles comprennent qu’elles ne sont pas hélas ! des cas isolés.

Notre Association organisera régulièrement ces rencontres permettant de témoigner des situations, des difficultés, des solutions aussi et d’en débattre avec des personnes connaissant le même problème.

Rejoignez-nous le plus nombreux possible car seul le nombre donne du poids !
Mais vous pouvez aussi nous soutenir soit en faisant connaître notre Association, par exemple en diffusant le Site https://enfantsdusilenceblog.wordpress.com, soit même financièrement par un don.
Merci pour l’intérêt et la confiance que vous nous accordez !
Les enfants du silence commencent à sortir de l’ombre et je leur dis « bravo » pour leur courage !
Ce ne sont que des petits cailloux que nous semons sur un long chemin, mais il faut garder confiance et persévérer !
Au cours de l’Assemblée générale du 2 Mai, le Bureau directeur de l’Association a été renouvelé. Anne Marie Mariani Jarzac reste toujours présidente, Sylviane toujours Vice-Présidente et Robert Jarzac toujours trésorier ; mais Manu Munoz devient secrétaire.

 Je vous assure de toute mon affection et de toute ma reconnaissance.

 Amitiés à toutes et à tous

A.Marie Jarzac, présidente
annemariemariani@live.fr ou enfantsdusilence@gmail.com

——————————————————————————–

Attention ! Nouveau !
Dans la colonne de droite vous trouvez différentes rubriques : Articles récents, Commentaires récents, Archives, Catégories, Meta, et à la suite vous trouvez une nouvelle rubrique pour vous Abonner au Site. C’est gratuit.
Vous recevrez alors dans votre boite Mail un message chaque fois qu’un nouvel article paraîtra sur le Site. Il vous suffit de laisser votre adresse mail. Le Site fera le reste.
Merci.

—————————————————————————–

54 commentaires pour « Enfants du silence, Enfants de prêtres », Association Nationale / Tribune des Enfants de prêtres

  1. LALECHERE dit :

    Bravo Anne-Marie pour tout le courage, le travail et la détermination qui ont été nécessaires pour mener à bien ton projet. Il est effectivement impératif que l’église catholique soit plus ouverte concernant ce sujet en particulier……..mais bien d’autres aussi…… Je n’ai malheureusement pas l’impression que c’est le pape nouvellement choisi qui fera évoluer les mentalités au sein de l’église catholique. Pascale.

    • Konaté Irène Ange dit :

      Je suis de ton avis Pascale. Cependant je pense qu’il faut se mobiliser davantage pour que cette cause et bien d’autres soient entendues par ceux qui dirigent et décident pour l’Eglise catholique. Je garde donc espoir que tout ce grand ménage qu’ils ont à faire comprendra la cause qui nous touche .

    • Merci Pascale pour ton soutient!
      Il faut commencer à poser les premières pierres, même si le nouveau Pape ne parait pas favorable à un changement (du moins pour l’instant)… car il faudra bien que l’Eglise évolue! A.Marie

    • ana casado dit :

      Je crois en le désir de vérité et son courage. ..Ana

    • pleinjour dit :

      La clôture de ce synode nous invite-t-elle à la satisfaction ?
      La puissance des conservateurs a franchement de quoi nous inquiéter ! Vous avez raison de vous interroger sur les capacités du pape François à changer les choses, au delà du moins du discours. Il est vrai, par exemple, que, au niveau des pratiques locales, bien des prêtres ont anticipé en accueillant différemment les divorcés remariés ou les homosexuels..

  2. Vaggiani dit :

    Avant de connaître Anne-Marie je n’avais pas conscience de la douleur des enfants, de leurs mères des « pères prêtres « ; petite j’habitais un village où l’un des enfants était disait on « fils de curé ». Quelle expression horrible maintenant que j’y repense. Il n’y avait pas de raillerie, de méchanceté , on « savait » c’était tout. Mais le bonheur de vivre en famille, d’élever son ou ses enfants et pour les enfants, d’être au sein d’une famille « normale »… je n’y avais pas songé.
    C’est grâce à ce type de témoignage – du moins je l’espère que l’Eglise arrivera dans un avenir proche à une prise de conscience, une réflexion, qui conduiront vers le changement.

    • Merci beaucoup Nicole! Tu sais, si pour certains enfants de prêtres, « tout s’est bien passé » … pour d’autres, le parcours a été très douloureux! Si tu savais les témoignages que je reçois! Mon cas est loin d’être isolé. Que de souffrances!! Le Christ n’a jamais imposé le célibat aux prêtres, ni quoique ce soit d’ailleurs! Il nous a laissé libre. Comme disait un prédicateur que j’ai bien connu : « Jésus est venu nous apporter un message d’amour et les hommes en ont fait une religion… »

  3. Alice Damay-Gouin dit :

    Bon courage et …ne désespérons pas de ce nouveau pape! Je crois que tous ses gestes d’ouverture peuvent en amener d’autres…. merci aussi pour cette citation qui dit clairement ce que je pense: « le Christ est venu nous apporter un message d’amour et des hommes en ont fait une religion

  4. ana casado dit :

    Bonjour chère Anne Marie.
    Merci de me permettre de voir cet emission et le bon témoignage du fils d’un prêtre. Si vous suivez un peu ce qui se passe dans l’eglise depuis François pape que j’aime bien. Je crois, que c’est un clin d’oeil du

    Seigneur. Pourquoi pas lui faire connaître notre assotiation ? Il veut mettre la Vérité…cela peut le couter la vie. Mais S’e

  5. ana casado dit :

    Merci et je vous embrasse avec affection. Ana casado

  6. CAUCHOIS dit :

    J’ai entendu votre témoignage à la radio aujourd’hui . Bravo pour votre démarche que je comprends et soutiens. Courage !
    Colette

    • Merci pour votre soutien, Colette! Je déploie toute mon énergie, afin que l’Institution religieuse évolue vers plus d’humanité ! Les prêtres sont des êtres humains à part entière, ne cherchons pas à en faire des extra terrestre, ni des anges du ciel!! Le Christ est venu nous délivrer du sacré! Jésus était un homme d’une humilité, et d’une simplicité déconcertante! Il a exercé son ministère habillé d’une tunique et chaussé de sandales…
      Si un jour vous souhaitez venir nous rejoindre aux Enfants du Silence, vous serez la bien venue… Avec toute mon amitié.

      • rene louis alain dit :

        cest,une tres grande joie pour moi de me joindre a vous , de pouvoir parler librement que je suis le fils dun pretre . et a ma conaissance la liste est longue .jai plus envie de me taire , jai vecus pendant longtemps dans le mensonge ,inventer un metier pour mon pere lorsque mes amis me posent des question .Annemarie Bravo pour votre courage jespere bien vous voir un jour avec la grace de Dieu . Alain

      • Pourquoi ne nous raconteriez-vous pas votre histoire ? L’avez-vous écrite un jour ? Si votre réponse est Non, alors je vous engage à le faire. Merci de nous en parler. Jean jean.combe34@gmail.com

  7. LALECHERE dit :

    Anne Marie,
    Depuis Jeudi dernier j’ai suivi les différents interviews et reportages émouvants concernant ton histoire et la sortie de ton livre. Pour le moment, la meilleure interview à mes yeux, car la plus éloquente et la plus émouvante, est sans nul doute celle de Patrick Poivre d’ Arvor parce qu’il est humain et qu’il t’a vraiment laissé t’exprimer. Je te dis BRAVO pour ton courage et il en faut quand il s’agit de parler d’un TABOU qui concerne l’église et ses serviteurs. TABOU…..aux yeux de l’église ! Quand un prêtre se comporte tout naturellement en humain qu’il est, et qu’il rompt son engagement, l’église le rejette sans scrupule. Le pardon est-il donc impossible pour l’église dans le cas d’un prêtre qui a failli !?! Pire, quel regard l’église porte-t-elle vis à vis des enfants comme toi nés d’une union interdite ? Quelles actions entreprend-t-elle pour ses enfants du silence ?
    Votre pape François aurait du regarder l’émission de Sophie Davant d’hier matin, au cours de laquelle 99% des téléspectateurs disaient être POUR le mariage des prêtres.
    Je te souhaite encore du courage à toi pour la suite, notamment pour affronter toutes les critiques négatives auxquelles tu t’attends ! Essaye de ne retenir que les positives ! Grosses bises et à bientôt.

    • Pascale, tu es une femme intelligente et pleine de bon sens!
      Oui, quand un prêtre se comporte en humain et qu’il rompt son engagement, il est rejeté sans scrupule, sans un sou et c’est le vide autour de lui.
      L’ Evangile, c’est aller au devant de ceux qui sont exclus, c’est tendre la main à ceux qui « faillissent » et qui attirent le mépris.
      « Que celui qui se tient debout, prenne garde de tomber »!! nous disent les Ecritures
      Lorsque Jésus va au devant la Samaritaine ou de la femme adultère, il n’y a aucun reproche de sa part sur l’engagement rompu [concernant le mariage], mais seulement une recommandation.

  8. Champenois dit :

    J’ai aussi été éduqué dans cette ambiance d’ostracisme. Pour moi qui suis retraité, je ne comprends pas comment en 2014 il peut encore avoir des gens qui critiquent le fait qu’un prêtre se marie au lieu de le féliciter.
    De toute façon l’église catholique est profondément hérétique vis à vis de son fondateur le Christ qui n’avait que des disciples mariés et qui n’a jamais dit qu’ils devaient être célibataires.
    Puis également vis à vis de Dieu qui a créé l’amour et rien d’autre. Pour moi le célibat est anti Dieu et le contraire d’une vie spirituelle épanouie. J’ai tant remarqué qui manquait aux célibataires ce quelque chose nécessaire pour comprendre le sens de Dieu, quoiqu’ils disent.
    Courage les amis vous êtes dans la lumière de la vérité et du bon sens.
    Avec toute ma sympathie

  9. monique lafforgue dit :

    bonjour anne marie,

    je viens de lire votre livre, ; je ne suis pas concernée du tout, mais j’ai été très émue, et j’en ai pleuré,
    je suis croyante, mais je ne pratique pas, car il y a trop d’hypocrise dans l’église; j’admire votre courage, pour l’avoir écris, mais votre force pour avoir supporté; Que de souffrances pour vos parents, et vous même,
    vous êtes merveilleuse, merci

    monique

  10. Bravo pour votre combat !

    Jean-Pierre

    • Merci, Jean-Pierre! Je suis très heureuse de votre réaction! Elle rejoint mes idées, et les idées de la plus part…N’hésitez pas à intervenir sur le blog. A.M.Mariani

      • Monique a raison:  » Il y a trop d’hypocrisie dans l’église. » Bien que catholique, je pense que le Vatican a tué et continue de tuer l’église. Le scandale de la pédophilie ?
        Minimisé ! Un prélat polonais devrait être extradé dans son pays ? Sacrilège, il reste à Rome. L’ONU réagit ? L’Osservatore Romano s’étonne… Faisons comme les Orthodoxes, laissons les prêtres se marier si tel est leur désir ! En Grèce, cela ne pose aucun problème et je n’ai jamais eu connaissance de scandales !… Autre chose : dans ce pays, être enfant de prêtre serait plutôt un avantage !… Que va faire le pape François ? Il me semble, au moins pour l’instant, trop figé dans ses idées conservatrices sur le sujet… Espérons qu’il évolue avec les années !

  11. Bravo Anne-Marie pour ce livre. J ai egalement vu le reportage télé et je vous trouve formidable d avoir eu le courage de révéler votre histoire.
    En 2002 j ai moi même assisté a l ordination d un jeune pretre ami de la famille et qui par la suite a procédé au bapteme de ma petite fille.
    Depuis j ai appris qu il avait quitté la prêtrise et qu il avait fondé une famille et j en suis très heureuse pour lui mais aussi très triste pour l eglise car c était un prête fomidable et très aimé de sa paroisse.
    Bravo pour votre combat pour tous ces jeunes gens que l église condamne au célibat !

  12. SALOME dit :

    Merci pour ce livre.
    Des personnes de coeur comme vous me feraient entrer dans une église pour une autre raison que l’admiration de l’architecture.
    Quand j’étais enfant, j’ai passé une magnifique semaine, avant la confirmation, avec un jeune prêtre, l’abbé Dupont, Il était intéressant et nous parlait vrai, y compris de sa douleur car il revenait de la guerre d’Algérie et savait faire des pauses avec nous en courant avec sa soutane derrière un ballon.
    Du jour au lendemain, il a disparu sans même pouvoir nous dire au revoir.
    Il parait que sa voiture était trop souvent garée devant le logement d’une paroissienne…
    Nous avons retrouvé nos deux « vieux » curés.
    Vieux, car sinistres et surtout à l’esprit étroit et sans aucune pédagogie.
    L’abbé Lagache n’a pas hésité à m’humilier par deux fois devant les autres enfants et nous tançait si nous n’avions pas fait pointer notre carte attestant que nous avions bien assisté à la messe le dimanche.
    Belle motivation !
    Comme je ne recevait aucune tendresse à la maison, j’ai été, comme mes deux frères, suicidaire à l’adolescence.
    Je n’avais personne à qui me confier et le curé aurait été bien le dernier à qui je me serais adressé.
    Au père Dupont, je suis certain que j’aurais demandé secours.
    C’est à des parents éloignés et croyants, qui mettaient en oeuvre leur foi, que je dois d’être en vie.
    Sans même en parler ils ont compris ma détresse et m’ont ouvert leur coeur et tendu la main.
    C’est pourquoi que je ne suis pas anti-catholique et que je donne quelques euros au secours catholique.
    J’essaye aussi d’écouter et d’aider les personnes en détresse que je rencontre.
    Quand l’église donnera la place qui leur revient aux femmes, aux divorcés remariés et aux homosexuels je franchirai la porte.
    Je suis pour la liberté de mariage des membres du clergé, hommes et femmes.
    J’ai manifesté en faveur du mariage pour tous bien qu’hétérosexuel.
    Je suis pour la loi sur le statut de la famille qui vient d’être reportée, pour l’adoption par les couples homos avec les mêmes démarches que les autres couples, pour la PMA.
    Par contre, je suis très réservé sur la GPA car une mère porteuse ne doit pas pouvoir se séparer de cet enfant sans sequelles et qu’il y a, aussi, de gros problèmes financiers et de l’exploitation.
    Je suis contre l’avortement, pas parce que l’on supprime un embryon, mais parce qu’une femme subissant un avortement en garde des séquelles morales et Parfois aussi physiques.
    Par contre, je suis pour la loi Veil.
    Je suis un bébé ogino, ce qui explique en partie l’absence de tendresse à mon égard.
    Je suis un avortement de moins car ma mère a connu la table de cuisine et l’aiguille à tricoter à plusieurs reprises.
    Voilà, votre père était quelqu’un de bien et certainement plus honorable qu’un certain cardinal mort dans un escalier de Pigalle en allant « porter de l’argent pour son avocat » à une prostituée notoire.
    Encore merci et bon courage pour mener votre lutte.

  13. Robert dit :

    Aujourd’hui on juge aux assises pour viol le père Daniel Lagnien, encore un prêtre égaré… Prions pour lui et espérons que les choses évoluent…

  14. Foubert jacqueline dit :

    Je viens de terminer la lecture de votre livre. J’ai été très émue. Moi-même ne comprends pas pourquoi les prêtres ne peuvent pas se marier. Je ne vais pas souvent à la messe car je suis souvent déçue par les homélies. J’ai eu l’occasion d’assister à 2homélies du Père Gilbert, et là, j’ai été bouleversée. Si j’avais un prêtre comme lui, j.irai tous les dimanches à la messe.

  15. C ollaud Noël dit :

    Grand meci pour votre livre témoignage. J’ai bien connu la région dont est né votre Père et il est vrai qu’il y a bien des années. Aussi je crois par mon expérience que la situation est désormais différente
    Rien n’enlève à ce que vous avez souffert, vous, votre Pape et votre Maman. Je connais un confrère qui a quitté et qui désormais anime la messe dans sa paroisse. Puisse tous les prêtres qui ont du quitter pour une raison ou une autre

  16. BELLOI dit :

    Bonjour Anne-Marie Mariani, je viens de lire votre livre et j’en suis vraiment bouleversée, émue jusqu’aux larmes. Bien que je ne sois pas concernée par de telles situations, depuis très longtemps je suis contre le célibat forcé des prêtres et des religieux et religieuses. Dans les messages précédents tout a été dit, c’est vrai que c’est insensé, inhumain, complètement décalé et surtout tout le contraire de ce que Jésus a prêché et Dieu qui n’a pas crée les hommes et les femmes pour être castrer.
    J’admire votre courage et vous souhaite plein de bonnes choses pour l’avenir. J’ai adoré lire votre livre, le style me plaît et j’espère que vous allez continuer à écrire, je suis sûre que vous avez encore des choses à nous raconter, même si c’est dans un autre domaine. Après ce beau livre, il ne faut pas laisser vos talents d’écrivaine s’éteindre.
    Je vous ai découverte à l’émission « toute une histoire » de Sophie Davant, et j’espère que vous participerait à beaucoup d’autres émissions et je pense que ce serait une bonne chose d’offrir ce livre au Pape François, il parait si près du peuple, peut-être fera-t-il quelque chose pour en finir avec l’immense hypocrisie de l’église catholique. Bonne continuation ! à vous lire ! Christia

  17. Escoubès dit :

    Bravo Anne-Marie, je viens de lire votre livre qui m’a beaucoup ému en pensant à tant de souffrance, celle de vos parents, la vôtre, il était nécessaire d’écrire votre histoire et de rendre hommage à vos parents. Je ne pense pas que le pape François change la loi du célibat des prêtres, c’est toute la question des ministères qui est à repenser, les nouvelles communautés sont vont trouver comment célébrer le partage du Pain et du Vin, en élisant leur président ou présidente d’assemblée, en lien avec l’Eglise, il nous faut inventer, cela ne viendra pas d’en haut. L’Esprit souffle où il veut…

  18. laffarge dit :

    Jacqueline.
    Félicitations Anne-Marie , ce livre est un témoignage poignant,douloureux et de souffrance infligés par l’Eglise au nom de Dieu!!! On ne peut que s’indigner et faire honte à cette religion ;créée par certains êtres humains pervers à tous les niveaux; d’une telle hypocrisie!!
    Comment peut-t-on se permettre de parler de famille, voire de Sainte Famille lorsque l’on ne crée pas de famille soi-même!!
    La honte ne doit pas se situer au niveau des enfants de prêtres mais au niveau d’ignobles individus qui on créé leur propre loi à leur propre profit pervers.
    Heureusement qu’un prêtre « hors du commun » a su écouter votre histoire avec une telle bienveillance.
    Que penser aussi des évêchés qui font signer un protocole qui conditionne l’octroi d’une prime mensuelle pour l’enfant d’un prêtre à la condition expresse que ce dernier s’engage à ne jamais le voir!!!

  19. Ping : Témoignages et Commentaires reçus à Eds | Enfants du silence

    • Bonjour à vous,
      D’abord, un grand merci! Je suis très touchée par votre commentaire…
      Si je puis me permettre, ne faites jamais l’amalgame entre la foi en DIEU, et les religions (les religions sont ce que les hommes en ont fait)…
      Le Christ est venu nous délivrer de la religion, mais les hommes n’ont rien compris!
      Le 8 JUIN, regardez si vous le pouvez sur FR 2 l’émission « Dans les yeux d’Olivier » à 22H20
      Bien à vous.
      A.Marie MARIANI

  20. moi dit :

    Salut, je suis une jeune fille africaine, j’ai été enceinté par un prêtre, lorsque je le lui ai annoncé, il m’a dis qu’il ne voulais pas d’enfant , puis il m’a donné de l’argent pour que j’aille me faire avorter , j’ai refusé de me faire avorter, il m’a dit que je devait être la seule a assumer, et j’ai décider de garder ce secret, même dans ma famille on ne sais pas qui est le véritable père de mon enfant, ma fille a aujourd’hui 1 an, quand je pense quelle est rejetée par son père, j’ai tellement mal, j’assume la charge toute seule, c’est pas facile, mais je continue de croire et d’espérer en Dieu.

    • Escoubès dit :

      Tu as eu beaucoup de courage pour affronter seule toutes ces difficultés ; c’est peut-être difficile de dire la vérité à tes proches actuellement , mais je te souhaite de pouvoir le faire car la réaction du père de ton enfant est révoltante. Vous n’avez certainement pas le même Dieu. Quels appuis pourrais-tu trouver autour de toi pour que cet homme prenne ses responsabilités ?

      • moi dit :

        Oui Escoubes, comme tu le dis c’est beaucoup de courage, mais aussi beaucoup de souffrance, je n’arrive pas à comprendre jusqu’à présent comment un homme de Dieu peu rejeter son propre sang. J’ai peur qu’en le révélant à ma famille et à mes proches, je décourage certaines personnes à aller à la messe, car j’y allais constamment, pas pour voir le prêtre en question, c’est lui qui étais notre curé, je suis chrétienne très engagée. pour le moment j’ai fuis mon pays, actuellement je vis en Turquie, loin de ma fille, parce que lorsque la nouvelle à commencé à se répandre, j’ai eu peur de ses menaces, et aussi de ce dont les gens me traitaient, ça fait normalement 03 moins je j’ai laissé ma fille à ma sœur, mais j’espère que ça sera pas pour longtemps parce qu’elle me manque déjà tellement. quand à son père le curé, j’en ai parlé de la situation à au moins 3 de ses confrères, mais personne n’a eu le courage d’aller lui en parlé, tout récemment encore, je lui ai demandé de l’aide par émail pour son enfant, il ne m’a jamais répondu.

      • Escoubès dit :

        Seule tu n’obtiendras pas de changement, mais avec l’aide d’une ou deux personnes, serait-il possible de force sa porte et de lui demander de prendre ses responsabilités, sinon d’en parler à son évèque ?

      • moi dit :

        c’est vrai que c’est assez difficil la situation que je vis actuellement, mais je préfère dabord laisser et continuer de prier, espérant qu’un jour le Seigneur puisse toucher son coeur et le faire changer. J’ai peur de lui mettre la pression, parceque je ne sais pas ce qui peut lui arriver,et en plus, il n’est même plus dans notre paroisse en Afrique, on l’a affecté pour cette année en Europe, je ne sais pas où, car j’ai pas de ses nouvelles. On peut lui mettre la pression il accepte et après il ne va rien faire, je le connaît bien.

      • Escoubès dit :

        Le Seigneur passe par nous, nos bras, nos mains, notre coeur, tu as peur de lui mettre la pression mais il est déjà dans la pression et certainement une grande culpabilité,  » faire la vérité c’est advenir à la lumière » dit St Jean, le travail de vérité est libérateur

      • moi dit :

        Ok comment faire? pour le moment je ne sais pas là où on l’a affecté

      • Escoubès dit :

        A-t-il été affecté dans une autre paroisse suite à la naissance de votre fille ? il doit certainement avoir un moyen de savoir où il est par l’un ou l’autre paroissien ? ne te laisses pas vivre sous l’emprise et le chantage de cet homme, il a sa responsabilité dans la conception et l’arrivée de votre fille. C’est aussi pour elle que tu te bats et pour ta propre dignité… courage ! cherches les amis sur qui tu peux compter, ils existent certainement. Anne

      • moi dit :

        Ok merci c’est vrai qu’on m »a dit qu’il a été affecté en Irlande, mais je ne sais pas dans quelle paroisse làbas, pour son affectation, je crois que oui se soit à cause de l’enfant, parceque la rumeur circulait déjà.

      • Escoubès dit :

        Le fait de l’avoir affecté dans un autre pays montre l’hypocrisie de ce fonctionnement dans l’Eglise, comment ne pas être scandalisé par cette façon de faire si loin du comportement de Jésus dans l’Evangile ? Puisqu’il est « caché » dans un autre pays, il me semble que ce serait plus facile de prendre contact avec l’évêque de ton pays, là où il était curé, pour lui faire part de l’injustice dont tu es la victime, vous étiez deux pour mettre cet enfant au monde, il fuit complétement sa responsabilité. Qui pourrais te soutenir dans cette démarche ?

    • Je ne sais si vous suivez encore ce site. Si oui, pourriez-vous contacter jean.combe34@gmail.com. Car cette situation est aberrante et de plusieurs points de vue. Aussi bien au plan humain que croyant.

  21. liommanette dit :

    bonjour je suis de tout coeur avec vous , je vais bientôt acheter votre livre.
    il n est écrit nulle part dans la bible que les prêtres doivent rester célibataires!!!!!!!!!!!!!!!!!de plus Pierre l’apôtre était marié !!!!!!!!!cela ne l’a pas empêché d d’être apôtre.
    les pasteurs l’ont bien compris .
    voila , a quand une réforme
    pourquoi s’interdisent ils ce que Dieu leur a autorisé.

  22. Que la nature te bénisse et te protège dans ce combat que tu mènes.Ce n’est pas du facile mais nous y arriverons.

  23. Pereti dit :

    Je n’ai pas lu votre livre.
    Mais je pense qu’un prêtre qui découvre qu’il est dans l’incapacité de rester chaste et qui passe à l’acte devrait quitter les ordres.
    Saint Paul lui-même a dit ceci : « Je voudrais que tous les hommes fussent comme moi (célibataire) ; mais chacun tient de Dieu un don particulier, l’un d’une manière, l’autre d’une autre. A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu’il leur est bon de rester comme moi. Mais s’ils manquent de continence, qu’ils se marient; car il vaut mieux se marier que d’être consumé par le désir. » (1 Cor 7 : 7-9)
    L’Eglise doit-elle se réformer pour autant ?
    L’homme a pourtant le choix : se donner entièrement à Dieu jusqu’à la mort ou fonder un foyer ?
    S’il veut les deux, l’Eglise protestante (entre autres) le permet.
    Ceci étant, des enfants de prêtres ou de religieux sont nés et sont de plus en plus nombreux.
    L’Eglise va-t-elle continuer à se voiler la face ?
    Les medias démontrent que le Pape François est en train d’en assainir les bases.
    Alors je ne m’étonnerai pas qu’un jour, il en parle.
    Que Dieu bénisse et protège tous ses enfants d’amour ainsi que leurs parents.

    • Il faut comprendre ce que veut dire Paul et le resituer . Si on s’arrête à cette parole de Paul : « Je voudrais que tous les hommes fussent comme moi (célibataire)… » En ajoutant ce mot « célibataire » qui ne figure pas dans le texte, vous manifestez le sens de votre interprétation. Est-ce la bonne ? je ne le crois pas ! Comment imaginer un monde où il n’y aurait que des célibataires ???
      Paul a-t-il voulu dire cela ? Non, évidemment ! Il faut donc l’interpréter. D’autre part le texte que vous citez se situe dans un contexte d’abord littéraire mais en plus circonstanciel. Regardons 1 Corinthiens 1:7. Paul y loue les gens de Corinthe pour leur foi « vous qui attendez la révélation de Notre Seigneur.. » Oui, les chrétiens de cette époque étaient persuadés que le retour de Jésus était trés trés proche. Don il convenait de rester en l’état, pas de changer de situation. Donc pas le moment de se marier parce que nous arrivons à la fin du monde !

    • MASSON dit :

      Bonjour Mme ou Mr Pereti,
      J’ai connu deux personnes formidables qui étaient d’excellents prêtres comme le papa d’Anne-Marie. Par respect pour leur compagne et leur enfant et aussi par honnêteté ils ont dû quitter les ordres. Quel gâchis ! Quelle perte pour l’église ! Des personnes de cette qualité me feraient retourner à l’église. J’ai du respect pour les personnes âgées mais je ne me vois pas demander conseil sur ma vie sentimentale ou parentale à un septuagénaire sans aucune expérience.
      J’échange deux jeunes prêtres mariés contre un vieillard et dix contre un pédophile !
      Il n’y a plus de curés et on se prive de gens de valeur. Combien de curés vivent dans l’hypocrisie au mépris de leur compagne, de leurs enfants ? Les cures ne se vendent plus donc plus de problèmes d’héritages qui amené la suppression du droit au mariage au 11ème siècle pour le bas clergé, les évêques et cardinaux pouvant toujours consommer (à vérifier !).
      Ce qu’a écrit Paul, je m’en moque un peu d’autant que c’est interprétable.
      Les églises se vident, les curés sont « importés » d’Afrique ou des pays de l’est. Ils sont certainement dévoués et compétents même si certains me semblent un peut trop traditionalistes et proches de l’extrême droite. L’église doit se réformer ou bien elle ne sera plus qu’un club fermé réservé à quelques initiés. Mon commentaire est volontairement un peu provocateur, fera-t-il naître un débat ?
      Je vous souhaite plein de bonnes choses.

      • Pereti dit :

        Madame Pereti

        Oui il faut nuancer un peu.
        Un « vieux » prêtre a entendu des confessions de personnes mariées ou en ménage toute sa vie. Avec un peu d’intelligence et l’aide de l’Esprit Saint, le prêtre peut se faire une idée de la vie de couple et de ses difficultés. Le fait qu »il soit « libre » lui permet aussi d’avoir une vue plus objective et bienveillante, et de ce fait, de donner des conseils bénéfiques pour la personne et son entourage. Alors qu’une personne « ayant de l’expérience » aurait tendance à ajouter son grain de sel. Je le sais, je l’ai vécu.
        Un prêtre libre de toutes responsabilités conjugales et familiales est disponible à 200%
        Et Dieu sait que le Monde si profondément inégalitaire a faim et soif de personnes dévouées corps et âme pour l’aider à devenir meilleur. Je pense à Saint Jean Paul II et Sainte Mère Teresa, entre autres.
        Fraternellement.

      • Je crois que la disponibilité ne se mesure pas en longueur de temps mais en intensité d’écoute et de présence. De plus les quelques prêtres qui restent aujourd’hui en activité en France, (et dont la moyenne d’âge est de + 70 ans) ont 4, 5 et jusqu’à 10 ou 30 paroisses (oui, en Bretagne !) , d’où la multiplication des enterrements, mariages, baptêmes, messes et j’en passe. Beaucoup protestent car ils ne peuvent plus faire que du rite ! Pas d’accompagnement.
        Je connais personnellement bien des prêtres qui ont décidé d’arrêter leur ministère, et ce, pour différentes raisons. Ceux qui se sont mariés m’ont dit bien des fois quelle avait été leur aberration lorsqu’ils avaient réalisé ensuite qu’ils se croyaient bien placés pour conseiller des couples. Ils m’ont fait part de leur complète ignorance de la vraie vie de ce gens-là et ils se culpabilisaient même pour certains des conseils inadaptés qu’ils avaient pu donner. « On était inconséquents ! Parce qu’on était prêtre, et qu’on se fiait à notre flair… et un peu à l’esprit saint, comme on nous avait convaincus de cela, on se croyait les mieux à même de parler. On aurait dû écouter en silence et s’instruire à leur contact plutôt que de pérorer ! Être une oreille avant d’être une bouche ! » Je me permets de livrer ces « expériences de vie » à votre réflexion.

  24. SALOME dit :

    Madame Pereti,
    La disponibilité ne fait pas la compétence et comme le fait justement remarquer « enfantsdusilence », cette disponibilité n’existe même pas. Fils de parents mariés trois fois chacun, je ne suis pas le modèle attendu par l’église d’autant que j’ai vécu avec deux femmes avant de partager ma vie avec une troisième compagne. Il est facile de me juger quand on n’a pas eu ma jeunesse remplie de tristesse et exempte de chaleur humaine. J’ai donc eu 5 enfants de 1979 à 2011. Les méthodes éducatives ont complètement changé au cours de ces années. Un prêtre de mon âge (64 ans) n’a que peu de chance de prendre conscience des évolutions sur lesquelles je suis prêt à échanger. J’ai aussi le souvenir du mariage d’un cousin qui fréquentais, avec sa promise, et avec une grande assiduité l’église. La mariée précédente avait une robe rose et un petit bedon. Le curé a dit en préambule « ça fait plaisir de marier de bons paroissiens, pas comme ceux qui viennent de sortir ». Je ne suis pas sorti en claquant la porte par lâcheté et pour respecter les convenances et je le regrette sincèrement. A quoi servent la confession et l’absolution ? Ce même cousin a été très choqué quand il a appris que son curé (je ne sais pas si c’était le même ! ) avait une relation très charnelle avec sa très jeune cheffe scoute.
    Je n’attends pas d’un curé un jugement mais une écoute et un accompagnement bienveillant. C’est, je crois le message délivré par le Pape François. Un vieux curé célibataire, aussi gentil soit-il, a-t-il des compétences et une ouverture d’esprit permettant d’aider des parents comme des enfants ? Quelle formation, quelle expérience a-t-il ?
    Un jeune (ou moins jeune) prêtre marié n’est peut-être pas, non plus, suffisamment armé mais certainement plus qu’un vieux célibataire.
    Je vous souhaite une très bonne semaine.

    • Bonjour Monsieur,

      Je voudrais déjà vous remercier pour l’intérêt que vous portez à notre cause… Je voudrais vous dire aussi que personne n’a de jugement à porter sur le passé de vos parents, ni même le vôtre… Je suis toujours très surprise, lorsque je lis l’Evangile de la Samaritaine, de constater que cette femme (qui a eu cinq maris) ne reçoit aucun reproche de la part de Jésus. L’Institution religieuse devrait en tenir compte, prendre exemple, et ne pas rejeter les « divorcés-remariés » comme elle le fait régulièrement. Nous serions heureux de vous accueillir comme « Membre Sympathisant » dans notre Association. Si vous avez besoin de quelques renseignements supplémentaires, n’hésitez pas à nous recontacter. Amitiés. A.Marie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s