Le « droit d’aimer” est un cri qu’il nous faut lancer et relancer


Extrait d’un courrier reçu aux enfants du silence :

Tout d’abord nous avons apprécié votre témoignage sur TF1… Que de conséquences douloureuses pour les enfants dans ces situations de “non-dits” sans aucune raison valable et dont malheureusement encore aujourd’hui l’Eglise romaine se fait complice et”bourreau” !
Je viens de relire votre livre qui m’a fait revivre certains épisodes de ma vie et m’a ancré dans la Foi que j’essaie de vivre aujourd’hui sans liens avec l’Eglise… Enfants du Silence ! D’une manière certainement moins douloureuse mais cependant marquante à vie, notre fille a souffert de ce silence qui était comme “obligé” pour nous ses parents : Mon épouse, Marianne, était alors enseignante dans une école catholique  et personne ne savait notre passé mais dans notre département d’origine, le vicaire épiscopal du secteur avait pratiquement dit à Marianne de quitter le diocèse si elle voulait retrouver du travail dans l’enseignement catholique ! Malheureusement elle n’avait pas les diplômes suffisants pour enseigner dans le public… Le Directeur diocésain de notre domicile avait accepté de lui donner un poste mais elle devait rester discrète… alors nous avons demandé à notre fille qui était dans l’école de mon épouse, de ne pas parler du passé de son père… Même si elle savait ce passé, dès qu’elle a pu comprendre, cette imposition du “silence” l’a beaucoup marquée; elle ne nous l’a dit que bien des années plus tard…

Pour nous votre livre “Le droit d’aimer” est un cri qu’il nous faut lancer et relancer tellement la Hiérarchie de l’Eglise reste imbue de son pouvoir ; “victime” peut-être mais aussi “profiteuse” de règles et de dogmes édictés au cours de l’Histoire par des Humains,  fussent-ils pape ou cardinaux ou évêques, d’ailleurs tous célibataires et masculins… alors que l’Humanité aujourd’hui a besoin de retrouver la proximité du vrai Message de Jésus et autres grands Avatars (car certains ont des valeurs de foi et d’amour importantes)… Que nous soyons encore ou non dans l’Eglise, il nous faut vivre, cultiver et développer la foi en ce Dieu infini, cet Amour infini qui est au coeur de tout Humain, femme ou homme, en lien avec tous nos frères humains.
J’espère qu’un jour nous aurons l’occasion de nous rencontrer et de continuer ce dialogue fraternel… D’ici là continuons de partager nos activités et nos recherches.
Publicités
Cet article a été publié dans Articles, Bibliographie + Lectures, Temoignages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s