RIVALES de DIEU par Odette Desfonds


Images intégrées 1

Odette Desfonds a épousé un prêtre de l’Eglise catholique romaine, Jean DESFONDS.
Et parce qu’elle croit à la force de la vérité, parce qu’elle pense que rien n’est plus meurtrier que le mensonge, parce qu’elle considère que le scandale n’est pas dans son amour mais dans la loi qui l’interdit, elle a choisi aujourd’hui de témoigner.
Dans ce livre bouleversant, elle raconte le combat qu’elle a dû mener pour vivre au grand jour cet amour interdit. Elle dénonce l’hypocrisie d’une institution qui demande à ses prêtres de prêcher l’amour, mais leur refuse le droit de fonder une famille. La parole est enfin donnée à toutes ces épouses de l’ombre.
Odette est la créatrice de l’Association Claire Voie qui est l’ancêtre de Plein Jour.

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5

    Par lailasamburu, le 06 août 2010

    lailasamburu

    Quel plaisir de de découvrir ces lignes de vérité, depuis trop longtemps cachées pour protéger une institution désuète…Un ton de franchise, une réflexion sincère, qui n’épargne personne…Combien de livres comme celui-ci seront-ils nécessaires pour que cela change un jour ? J’avais hésité a me procurer ce livre, mais je n’ai pas pu m’en détacher après l’avoir commencé…Une lutte à continuer contre l’hypocrisie d’un mode de vie, du « faites ce que je dis, mais pas ce que je fais »…
    A recommander…

 

Publicités
Cet article a été publié dans Bibliographie + Lectures, Institution Eglise, Temoignages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s