Enfants de Pères Prêtres


(Cet article ainsi que le suivant ont paru dans la revue Golias Hehdo N° 504)

On les appelle couramment « les enfants de prêtres ». Il peut paraître étrange de faire comme s’il s’agissait d’une catégorie à part ! Dans l’Eglise anglicane au Royaume Uni ou l’Eglise épiscopale aux USA, mais encore chez nos frères protestants calvinistes ou luthériens, on ne parle pas spécialement des « enfants de pasteurs » ! S’agit-il donc d’une particularité de l’église catholique romaine, une conséquence de cette règle moyenâgeuse du célibat imposé aux prêtres ?

Bénédicte et Raphael, dans le préambule de leur témoignage, affichent clairement : « Nous, nous n’avons jamais été des  ‘enfants de prêtres ‘, car notre père avait quitté les ordres avant notre naissance, contrairement à notre sœur ainée Marie. Dans son cas, la détermination de l’Eglise à faire disparaître les enfants des prêtres a triomphé et nous ne l’avons jamais connue; ce drame a pesé sur nos existences et celles d’autres personnes : c’est pourquoi nous voulons aujourd’hui raconter cette histoire. »([1]) Cette « histoire », elle n’est pas drôle car l’enfant, Marie, a été littéralement volé à sa mère dès l’accouchement et adopté par une famille qui ne voulait adopter que « des enfants de prêtres » ! Un comble ! il s’est révélé par la suite que c’est la religieuse supérieure de la clinique qui avait trouvé cette famille… dans sa parenté ! Et tout cela sans aucune acceptation de la mère, mineure au moment des faits !([2] )
Etrange ! Mais ce seul fait de vie concentre en lui-même tout un ensemble de comportements aberrants. Il fallait d’abord sauver l’honneur de l’église car dans ce cas le père était prêtre et la mère religieuse. Il fallait renvoyer chacun dans sa case comme si rien ne s’était passé. Il fallait déployer des trésors de secret et en particulier ne rien révéler à l’enfant de ses origines. Abus de pouvoir, illégalité ! Peu importe d’avoir piétiné les droits de la mère, les droits du père, les droits de l’enfant ! Peu importe d’avoir perturbé les parents naturels mais aussi en cascade les autres enfants du couple, comme ils le racontent eux-mêmes.
Ce qui nous intéressera particulièrement, c’est bien la manière dont ces enfants ont subi l’atmosphère lourde d’un secret obstinément caché ; comment l’accueil ou le rejet des parents par les gens d’église notamment a retenti sur la vie de ces enfants au point d’en perturber certains durant de longues, très longues années…

De plus, dans cette même catégorie, nous nous devons d’intégrer les enfants de religieux et de religieuses car certains gardent le souvenir d’une naissance plus ou moins clandestine.
Certes, il y avait transgression : il ne fallait pas sortir du cadre !
L’association « Enfants du silence qui regroupe des enfants de prêtres ou de religieuses avait demandé un rendez-vous avec le Pape. C’était compliqué. Le cardinal Barbarin avait accepté une rencontre. Sept ‘enfants de prêtres’ se sont bien présentés au rendez-vous à Lyon mais l’avion qui transportait le cardinal a été détourné sur Marseille. Rendez-vous annulé ! Le 4 février, à leur demande, ils ont enfin été reçus par le Secrétaire général  de la CEF (Conférence des évêques de France) « « Nous avons senti ce jour-là un regard bienveillant sur nous, se félicite Anne-Marie Jarzac, la présidente. Nous avons dit que nous avions besoin d’être reconnus en tant qu’enfants de prêtres. Jusqu’à présent, on avait l’impression de représenter une menace pour l’Église. Peut-être les responsables avaient-ils peur que l’on réclame de l’argent ! Mais nous ne sommes pas du tout dans ce registre. » Une prochaine rencontre est prévue le  13 juin avec des évêques de la Commission épiscopale pour les ministres ordonnés et les laïcs en mission ecclésiale (Cemoleme).

Jean
Logo Jean
——————–
[1] Extrait du livre « Douze Enfants de prêtres témoignent ».Ed. Livres en Seyne p. 27

[1] Leur histoire a été racontée dans « Il n’est pas trop tard, ma fille ». Delphine Messadi-Degiez. Ed. Les auteurs libres 2018

Cet article, publié dans Articles, Bibliographie + Lectures, Droits des Enfants de prêtres, Informations, Institution Eglise, Temoignages, Vie de nôtre Association Eds, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s